Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

AEB regarde vers Paris

|

Les sites web parasites sanctionnés !
AEB regarde vers Paris © Gilles Rambaud
AEB, loueur et distributeur de matériels dans la région Centre, compte ouvrir prochainement une agence en région parisienne. « Autour de Paris la location de matériels est très concentrée autour de deux grandes enseignes. Or il y a une demande pour une offre alternative » pense Benoist Branger, gérant d’AEB. Aujourd’hui il sert déjà des clients en Ile-de-France depuis son agence de Chartres mais sent le besoin de se rapprocher des chantiers du Grand Paris, qui ont déjà commencé. Outre le catalogue habituel d’une agence généraliste, AEB propose également des matériels atypiques comme des minipelles électriques, des grues araignées ou des robots de démolition. Ceux-là seront disponibles pour les chantiers parisiens, mais Benoist Branger se montre plus circonspect sur les nacelles élévatrices. « Le marché francilien des nacelles est saturé ». Pas celui des pelles de 15 à 25 t, sur chenilles ou sur pneus, qui l’intéresse davantage.

Avec un réseau de 18 agences, AEB est l’exemple type d’une enseigne de location régionale comme Aquiloc, Phocomex, Locarest, Top’Loc, toutes ces dernières ayant été récemment rachetées soit par Loxam, soit par Kiloutou. Ces entreprises de taille intermédiaire sont-elles viables dans un marché de plus en plus concentré ? « Nous nous portons bien… » résume Benoist Branger qui a la particularité de pratiquer à parts à peu près égales la vente et la location. « Je ne sais pas si le mélange de ces deux activités est la meilleure solution pour le secteur. En tout cas c’est une solution qui nous va très bien ». Elle permet de trouver un équilibre entre ces deux activités complémentaires. « Cette année notre activité location sera en baisse de -5% mais les ventes montent de 15%. Cela va nous permettre de faire progresser notre chiffre d’affaires qui est actuellement de 53 millions d’euros » anticipe Benoist Branger. La distribution va d’ailleurs connaître un nouvel essor avec les pelles Hyundai dont AEB a récemment pris la carte.

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus