Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

66% des entreprises veulent acheter du matériel en 2012

|

Les sites web parasites sanctionnés !
66% des entreprises veulent acheter du matériel en 2012 © Gilles Rambaud
Les grandes entreprises vont augmenter leur parc matériel en 2012, les PME vont se contenter de le renouveler. C’est ce qui ressort d’un sondage exclusif réalisé par Ipsos pour Le Moniteur. 66% des entrepreneurs interrogés veulent acheter des matériels cette année. Ces intentions d’achats déclarées, si elles se confirmaient, donneraient forme à un marché relativement stable par rapport à l’année dernière, conformément aux prévisions des fournisseurs qui, de leur côté, avancent un pronostic autour de +5%. Pour toute entreprise la décision d’investir dans l’achat de nouveaux matériels relève de deux stratégies distinctes : il s’agit soit d’un renouvellement de son outil de travail pour gagner en productivité et en compétitivité, soit d’une politique de développement qui vise à augmenter ses capacités de production. Ces deux stratégies sont l’œuvre dans le secteur du BTP, mais pas pour la même typologie d’entreprises. À la question « Comment devrait évoluer fin 2012 la taille de votre parc de matériels ? » seules 12,3% des petites et moyennes entreprises de travaux publics et 13,9% des entrepreneurs du bâtiment affichent une volonté d’accroissement. La grande majorité (75%) se contente de remplacer des matériels âgés par des engins neufs sans chercher à se développer.

Chez les majors (Vinci, Bouygues, Eiffage, Spie Batignoles, Fayat et leurs principales filiales) la stratégie d’augmentation des moyens de production est beaucoup plus forte : 42,9% déclarent que le volume de leur parc matériel va augmenter en 2012. Eux se dotent de moyens supplémentaires. Conclusion : ce sont les grands groupes qui apporteront au secteur quelques points de croissance, les PME assurant un régime de croisière.

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus