Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

-46 % pour la production de matériels en France en 2009

|

Les sites web parasites sanctionnés !
-46 % pour la production de matériels en France en 2009 © DR
L'année dernière, le chiffre d'affaires des membres du Cisma a reculé de 43 % par rapport à une année 2008 " quasi stable ", pour s'établir à 4,95 millions d'euros. " Un retournement sans précédent ", constate le président du Cisma (Syndicat des Équipements pour la construction, les infrastructures, la sidérurgie et la manutention), Pierre Marol. Les activités des membres du Cisma, tous constructeurs français, se partagent entre les matériels de chantier, la manutention (qui comprend les nacelles élévatrices), à hauteur de respectivement 40 % et 44 % pour chacune des activités, et les fours et équipements thermiques à destination de la sidérurgie, pour les 12 % restants.

Déstockage
Les activités sur le marché français ont chuté de 52 %, à 1,56 milliard d'euros, tandis que l'exportation fléchissait de 37 % à 3,39 milliards d'euros. La production de matériels de bâtiment – une partie de l'offre pour le BTP du Cisma, faute de statistiques plus globales – a baissé de 51 % (-58 % pour la France, -43 % pour l'export), alors que le marché diminuait de 35 % (-31 % pour la France, -42 % pour l'export). « La différence tient dans le déstockage », explique le président du Cisma.

68 % pour l'exportation
La production 2009 des industriel français (principalement les membres du Cisma) à destination du BTP a été de 1,99 milliard d'euros (-46 % par rapport à 2008), dont 630 millions ont été vendus en France (-47 %) et 1,35 milliard à l'exportation (-46 %). Dans cette même spécialité, les importations se sont élevées à 1,08 milliard d'euros (-53 %). Les matériels de BTP sont ainsi vendus à l'étranger à hauteur de 68 %, ce qui en fait le premier secteur exportateur de la mécanique. Les marchés européens absorbent à présent 50 % de ces exportations (en retrait de 4 %), mais ils ont fléchi de 50 % pour l'Union européenne, et de 52 % hors UE. Les ventes dans tous les autres marchés mondiaux ont baissé, tout particulièrement l'Amérique du Nord à -64 % (9 % des exportations). En 2009, l'Asie-Pacifique ne s'est guère montrée plus brillante à -46 % (9 % des exportations du Cisma). " Et pourtant les membres du Cisma ont réduit leurs effectifs de seulement 7 %. Et ils ont continué à investir ", se félicite Pierre Marol. Et 2010 ? Le président ne voit pas de redémarrage significatif cette année, " une année de stabilisation des marchés " tout au plus.

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus