Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

3 questions à Xavier du Boÿs

| |

Le PDG du groupe Kiloutou livre sa vision de la location. Celle d'un métier indissociable d'une économie basée sur la valeur d'usage.

Les sites web parasites sanctionnés !
Xavier du Boys, PDG de Kiloutou © Kiloutou
Quelle place doit occuper la location dans une économie moderne ?
La location est au carrefour de toutes les grandes tendances. Nous sommes face à un changement structurel et durable de nos modes de consommation, qui touchera à terme tous les pans de la société. Naissante, cette économie d’usage met en exergue les atouts propres à la location : réactivité, simplicité, sécurité… au point qu’elle deviendra bientôt un réflexe qui se substituera à l’achat. Cette évolution recoupe une prise de conscience que le modèle occidental, basé sur une économie de la consommation, touche ses limites. L’obsolescence programmée, même si elle alimente le PIB [produit intérieur brut], relève de l’aberration d’un point de vue environnemental. Appliqué aux biens d’équipement, ce constat nous pousse aujourd’hui à prolonger les temps d’utilisation, à réparer, à reconditionner, à faire de la maintenance préventive… C’est la seule façon de soutenir une croissance sans prélever plus de ressources sur la planète.
 
Les loueurs ont-ils pleinement conscience de cette responsabilité ?
Dans un premier temps, les professionnels ont abordé cette problématique par le prisme de la réduction des coûts. Mais je pense que chacun a rapidement compris que le meilleur moyen de réduire les coûts restait de s’appuyer sur des matériels de très grande qualité qui vont pouvoir être utilisés et entretenus sur une longue durée. Que cette dynamique soit motivée par des raisons économiques ou environnementales, le résultat reste le même et tend inévitablement vers une économie plus durable.
 
La location en tant que simple variable d’ajustement appartient donc au passé ? 
Complètement. L’utilisation de la location pour les périodes de pointe,
c’est une approche qui avait cours dans les années 1990. Depuis, et de façon encore plus marquée à partir de 2010, nous sommes entrés dans une logique de service complet. Notre mission est de simplifier la vie de clients qui peuvent alors se concentrer sur leur cœur de métier. Mieux vaut louer que s’embarrasser à posséder. D’autant que l’étude des coûts complets de détention prouve bien qu’un matériel est moins cher en location qu’en propriété. 

Jeremy Bellanger

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus